J'avais adoré deux autres de ses romans, Le Quatrième Soupirail et La tête en friche. J'étais donc ravie de bon rétablissementdécouvrir son nouveau titre.

    Dans ce roman, Jean-Pierre, la soixantaine bien entamée, se retrouve à l'hôpital suite à un accident dont il ne se souvient pas. Il est tombé à l'eau, a été repêché par un jeune prostitué qui passait par là. Il va devoir passer de longs jours à l'hôpital, à cause d'une fracture du bassin qui l'empêche de bouger. Il décide d'e profiter pour essayer d'écrire le fil de sa vie. Il pourrait être tranquille si une gamine de 14 ans, à l'allure plus que rebondie, ne cessait de venir le harceler pour utiliser son ordinateur portable...

     Voilà un roman qui se lit d'un trait. On retrouve avec bonheur la plume de Marie-Sabine Roger et sa manière bien à elle de donner vie à ses personnages. J'ai adoré ce vieux ronchon de Jean-Pierre et ses réflexions maladroites et désopilantes. J'ai aimé la grande tendresse qui s'échappe de ces pages, la façon dont le récit rétrospectif nourrit le récit principal. C'est ainsi qu'on apprécie la manière dont il rudoie ce pauvre jeune homme qui l'a sauvé, la naïveté avec laquelle il ne comprend pas la raison de la présence de la gamine à l'hôpital. La fausse rudesse de ce personnage m'a enchantée.

    Je vous invite à lire les avis de Clara, Apropoposdelivres, Un autre endroit, Cathulu, Aifelle.

    Livre lu dans le cadre du Prix des lecteurs de Express