La miss Liliba m'a taguée il y a un bon moment déjà.

Mais, vous me connaissez, plus c'est long plus c'est bon, n'est-ce pas ?

Alors quelles sont les choses qui m'ont marquée en 2011 ? C'est parti !

alphabet

 

A comme abrutis... je ne vous dis pas combien j'en ai croisés en 2011. Et pas gagné que 2012 soit plus clémente...

B comme blog, of course. Même si le goût n'y est plus tous les jours, même si je me retrouve de moins en moins dans la blogosphère...

C comme cocktails ! La valeur sûre de la fin de semaine morose. Et toujours en excellente compagnie of course.

D comme Desplechin Marie. La rencontre de cet auteur a été une super expérience et elle a été géniale lors de la rencontre avec mes élèves. J'en garde un souvenir ému.

E comme elèves. Mais ça, c'est chaque année. Toutefois le cru 2011 a été particulièrement épuisant... On en aurait bien baffé quelques-uns...

F comme forum... j'en fréquente trop et j'y passe trop de temps. Mais comme sur la blogosphère, j'y ai rencontré des gens merveilleux qui comptent beaucoup pour moi à présent.

G comme genou. J'ai subi une banale opération du ménisque en septembre et suite à une absence de consignes post-opératoires, je galère pour retrouver la mobilité de mon articulation.

H comme humeur. La mienne a pas mal été mise à mal en 2011 et a un peu trop fait le grand huit à mon goût. Alors arrêtez de me casser les pieds cette année, hein. Merci...

I comme Invitations. J'ai eu la chance d'être invitée à pas mal d'événements, spectacles, avant-premières et rencontres d'auteurs et c'est toujours un grand plaisir.

J comme Jalousie. Parce que ça, à outrance, je ne me l'expliquerai jamais. Y a de la place pour tout le monde, non ?

K comme Kinélandparadise. Voici l'homme que je fréquente le plus depuis quatre mois maintenant. J'en entends certaines dire que s'il était moins sexy, j'aurais déjà récupéré ma flexion et que tout ça, ce sont des excuses pour ne pas le serrer perdre de vue. Trêve de plaisanterie, je le remercie de sa patience, de sa bienveillance et de ses grandes qualités professionnelles. Et c'est en plus, un homme adorable et hyper sympa sans lequel j'aurais déjà perdu courage.

L comme livres, bien sûr. Il y en a de plus en plus chez moi et j'en ai toujours un en main ou dans le sac.

M comme mardi. J'adore ce rendez-vous mensuel lors duquel nous sommes désormais une jolie petite bande à ne pas nous prendre au sérieux et à lire des choses parfois très coquines.

N comme non. Car j'ai enfin commencé à le dire...

O comme oui. Mais ça il faut plutôt le crier... ok, je sors...

P comme putain. Qui reste mon mot favori devant l'infini, cette année comme les autres.

Q comme quantité /versus qualité. Et je me dis que je n'ai pas toujours fait le meilleur choix.

R comme robes. J'en achète sans cesse, je n'en ai jamais assez !

S comme sport. 2011 est l'année de la grande reprise. Je ne sais pas comment j'ai pu m'en priver si longtemps car ça me donne vraiment tout l'oxygène nécessaire.

T comme travail. Car j'ai la chance de faire partie des gens qui aiment leur travail. Et que mes ados boutonneux me donnent au final plus de plaisir que de tracas.

U comme unique. Je le suis, non ? Comme chacun d'entre nous. Non, en vrai, je remercie les copines qui m'ont aidé à prendre conscience (en toute modestie) que je le suis, moi aussi.

V comme voiture car elle m'a coûté cher la garce, l'an passé. Je vais bientôt la remercier car très envie d'en acheter une rouge !

W comme Welsh. La faute de Pimprenelle ! J'adore ce plat typique du nord et qui vous fait prendre dix kilos à chaque fois.

X comme ... oui, bon, ben non, vous ne saurez rien...

Y comme yomb. Le nouveau mot appris dans le vocabulaire de mes élèves. Ca veut dire que je suis saoulé, dégoûté.

Z comme Zumba ! C'est le cours de sport que j'aime le plus. J'adore danser et en plus le prof qui fait le cours transmet une bonne humeur et une énergie pour la semaine entière.